"L'avenir appartient à ceux qui croient
à la beauté de leurs rêves"

Mot doux de Lili

Tout a commencé par une belle matinée d’été lors d’un pique-nique bucolique sous les rayons ardents d’un soleil époustouflant.
Lovée dans la douce chaleur dont était imprégné l’air, j’écoutais attentivement mon amie me faire l’éloge de ce nouveau magazine. Elle l’avait acheté la veille, et n’en pouvait plus d’attendre de partager sa nouvelle découverte.
« Oh ! Regarde comme c’est beau graphiquement !» s’exclama-t-elle. « Et ça !! Un article sur la pleine conscience ça va trop t’intéresser !»
Ça y est. Ma curiosité venait d’atteindre sa maturité maximum. Il me taraudait fortement de découvrir enfin cette revue qui enchantait tant mon acolyte de toujours.
Elle déposa alors dans mes mains, cet assemblage de papiers colorés qui allait alors me faire chavirer.

mot doux lili 2Et ce fut le coup de foudre. Un tourbillon de couleurs jaillit dans une danse enflammée du magazine. Ce dernier dégageait une énergie positive telle, qu’une vague de bonne humeur envahit tout mon corps.
C’est ainsi que commença une grande histoire d’amour, la séparation était impossible. Mes yeux, ne pouvant plus se décoller du papier, il m’avait bien fallu deux ou trois jours pour lire et relire encore ces pages pleines de magie.
Le matin qui suivit ces jours de grandes découvertes, je me réveillai complètement ressourcée accompagnée d’une inspiration sans précédent.

 

 

 

mot doux lili 3Je me suis remise donc à cette chère et tendre passion oubliée : le dessin, me réconciliant alors avec pinceaux, aquarelles et crayons.
Ce fut une profusion de teintes et de textures faisant tourner le carrousel de la création. Cette explosion artistique, mélasse révélatrice, due à la décoction du mélange Flow, dure depuis jours et nuits.

 

 

 

C’est de toutes les étincelles de mon corps que je remercie le magazine Flow pour avoir apporté un petit rayon de soleil bimestriel dans mon austère vie parisienne. J’attends impatiemment chaque numéro avec les yeux autant remplis d’étoiles que si j’étais devant une gargantuesque tartelette framboise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo ouverture: Thinkstock
Illustrations : Lili alias Julie P, lectrice de notre magazine

« »

© 2017 Flow / Prisma Media - Conditions générales d'utilisation - Charte de protection des données